Interview de Thibaut Aufort, Directeur Général d’Ailleurs Voyages

Paul-André FAURE, Innoé : Bonjour Thibaut, pouvez-vous nous présenter le Groupe Ailleurs ?

Thibaut AUFORT :  
Le Groupe Ailleurs est le leader Français du tourisme de loisirs, de groupe et d’affaires depuis plus de 50 ans. Ce dernier appartient au Groupe Marietton Développement qui a développé un Volume d’Affaires de 1,6 Milliard d’euros l’an dernier. 

Aujourd’hui, le Groupe Marietton Développement possède 3 activités principales : 

  • Le tourisme de loisirs : 450 agences de voyages sous les marques Selectour, Havas, Carrefour voyages, Club Med, Héliades et Auchan Voyages. 
  • Le tourisme d’affaires : 50 plateaux d’affaires répartis sur l’ensemble du territoire qui gèrent des déplacements pour des sociétés TPE/PME/ETI/CAC 40 
  • Le tour Operating avec 3 marques principales : Voyamar, spécialiste du bassin méditerranéen, de l’Afrique Austral et du continent Américain, Héliades, spécialiste de la Grèce et Austral Lagon, spécialiste de la Polynésie et des iles caraïbes. 
  • Les voyages de Groupe : destinés au CSE, amicales, associations distribuées sous les marques Havas, Auchan, Voyamar, Héliades et Ailleurs. 

Votre parcours en quelques lignes ? 

Je suis titulaire d’un BTS en commerce international et d’un Bac + 5 à l’ESC Clermont FERRAND.  

Directeur général depuis plus de 10 ans, j’ai travaillé pendant 3 ans dans l’industrie agroalimentaire chez Unilever en tant que directeur régional, puis chez Mercedes Benz sur des fonctions similaires. Par la suite, j’ai pris la direction générale de plusieurs concessions automobiles multi-marques en région parisienne.  

Depuis 2013, je suis directeur général d’Ailleurs Voyage, qui est passé d’un VA de 70 M€ à un VA de 400 M€, avec plus de 400 collaborateurs. Agé de 46 ans, je suis marié et père de deux enfants. 

Aujourd’hui ce qui fait ma force sont l’enthousiasme et la rigueur.

Quelles sont vos priorités dans votre métier de dirigeant ? 

Ma priorité numéro une, est de pérenniser une entreprise rentable à court, moyen et long terme. Ensuite, il s’agit d’assurer une croissance harmonieuse et responsable, d’entretenir un capital « humain » de valeur et le conserver. L’objectif final est de croitre tout en maintenant tous les équilibres de l’entreprise et mes équilibres personnels.

Comment avez-vous constitué vos équipes de direction ?  

Mes équipes de direction sont issues de l’interne. Ce sont des équipes fidèles, intègres et corporate, complémentaires à ma vision.  

Chaque membre est expert dans son métier.  

Chaque équipe constitue un comité de direction et est impliquée de manière la plus efficiente dans les décisions. Elles sont collaboratives et surtout elles ont la parole !  

Quelles solutions différentes voire innovantes développez- vous face à la crise du tourisme ?  

Face à la crise du tourisme, nous sécurisons la trésorerie client et la trésorerie. Nous choisissons (ou ils nous choisissent) les collaborateurs de « l’après » et les impliquons dans nos choix stratégiques.  

Nous avons développé un vaste programme de formation outils et métier via notre académie interne. Nous réorganisons l’interne afin de clarifier les organisations et les rendre plus agiles et productives, normalisons nos process afin de digérer notre croissance effrénée des dernières années. Pour finir, nous réfléchissons à des opportunités de croissance externe.  

Quel(s) moyen(s)/enjeu(x)concernant le développement des compétences managériales ?  

Nous avons créé notre Academy interne pour traiter ces enjeux. Ils sont clés car les managers sont exemplaires. Aujourd’hui, nous devons avoir des managers 4.0 capables de travailler avec les nouvelles générations. Enfin, nous capitalisons sur des managers d’expérience « parrain » des jeunes managers. 

Quelle(s) recommandation(s) feriez-vous à un jeune dirigeant ?  

Tout d’abord, je dirais de trouver un très bon entourage : partenaires/ banquiers/ parrains/ environnement en général.  

Ensuite modéliser financièrement selon 3 scénarios du plus optimiste au moins optimiste. Ne pas oublier que crise = opportunité.  

Partager avec ses proches ses projets et leur évolution. Se poser la question de la valeur au sens large de ce que mon projet apporte au marché.  

Interview réalisée par Paul-André FAURE – Consultant en Executive Search, Coach professionnel et Dirigeant Fondateur d’INNOE paul-andre.faure@innoe.fr