La relation entre le N° 1 et son équipe de direction, clef majeure de l’excellence


Innoé a interviewé individuellement 30 Dirigeants (PDG, DG) pour recueillir leurs recommandations issues de leur expérience.

Qu’en est-il de l’influence du Dirigeant pour développer l’intelligence collective et donner de la puissance à son équipe de direction ? Primordiale face à l’enjeu de mettre de côté les problèmes d’ego de chacun et de réveiller le désir de donner le meilleur de soi-même pour atteindre un objectif commun.

De nombreuses pistes de réflexion sont évoquées …

De la composition même de l’équipe… stable et non figée, favorisant la complémentarité avec une vigilance accrue dans la sélection de chaque membre, différent voire meilleur que soi au moins dans un domaine, mais surtout capable d’évoluer et d’apporter sa contribution effective tant sur les aspects opérationnels que stratégiques. La construction d’une équipe performante prend du temps car la confiance réciproque se révèle dans le vivre en commun.

Du mode de fonctionnement insufflé … qu’il importe de remettre en question régulièrement, de l’importance d’apprendre à se dire les choses et à s’écouter, de créer de l’estime réciproque pour fluidifier les échanges, d’être soi-même vigilant dans l’expression de ses attentes dans un contexte d’exigence accrue et de temps limité.

De l’animation du collectif entre délégation et autorité … pour challenger, favoriser la réflexion et la confrontation des points de vue … et garder le recul pour arbitrer, trancher, décider.

La complexité d’une œuvre jamais aboutie et le métier passionnant de Dirigeant, toujours en équilibre instable !

 

Rédigé par Nicole SIBEUD