Comment réduire la pénurie de compétences… une piste pour améliorer le développement ?


Dans un climat de reprise économique soutenue et face aux prévisions de départs à la retraite, les différentes études menées par l’APEC et par Bpifrance Le Lab convergent vers un constat identique : les entreprises sont et seront encore confrontées aux difficultés d’attirer les compétences clés, de retenir et fidéliser leurs collaborateurs pour assurer leur développement et leur croissance.

Pour André-Yves PORTNOFF, Prospectiviste et Conseiller scientifique de Futuribles, la prise en compte du capital humain est essentielle à l’entreprise pour se développer dans la durée. L’intelligence collective dépend de l’intelligence, des savoirs de chacun et surtout des caractères, des comportements, des relations dans le groupe. Elle est maximale si chacun est motivé pour atteindre, avec les autres, un objectif commun qui ait du sens pour lui.

C’est ce sens et la qualité des relations qui attireront et fixeront les talents.

Il est de la responsabilité du dirigeant et de son équipe de direction d’entretenir un climat bienveillant incitant chacun, se sachant écouté, à s’exprimer, faire des propositions, expérimenter quitte à échouer, analyser ses erreurs pour partager l’expérience.

Le sens donné à leurs actions est devenu une revendication forte des cadres pour toutes les générations, de même que l’aptitude à la mobilité ou la réticence face à l’autoritarisme.

Pour attirer les talents et les faire adhérer au projet collectif de l’entreprise, il est nécessaire de leur proposer un management plus horizontal, plus transversal, plus participatif, caractérisé par l’autonomie et l’agilité, des missions intéressantes…

Philippe DETRIE, Fondateur de La Maison du Management, avance dans ses chroniques « Vers un dé-management », que l’engagement se fait au service d’une cause que les entreprises ont parfois du mal à faire partager. Pour cela, le management doit donner du sens à ce que le collectif réalise, se doter d’un challenge, se donner un défi…. Or l’engagement se construit de façon personnalisée car les conduites à opérer sont bien différentes selon le degré d’engagement de chacun.

Donner du sens, garantir une qualité des relations et contribuer à construire de l’engagement pour attirer et fidéliser les compétences indispensables au développement de l’entreprise… un enjeu essentiel pour les équipes de Direction !

 

Rédigé par Nicole SIBEUD